histoire / chroniques

Dans les postes d’hiver avec les hiverneurs

Dans les postes d’hiver avec les hiverneurs

Textes de J. Brégeault, H. Duhamel, C. Malo, J. Sannier, R. Touchon, Rochat-Cenise, H. Barnéoud réunis et commentés par René Siestrunck.
À partir de 1890, en réponse à une initiative identique des Italiens, les militaires français occupent des « postes d’hiver », fortifiés ou pas, afin de prévenir toute attaque surprise par les montagnes. Dans ces petites garnisons isolées, parfois à plus de 2500 m d’altitude, la solitude incite à l’écriture. L’époque est aussi à l’aventure polaire, romancée par Jules Verne et ses hivernages. La presse s’empare alors de l’exemple donné par ces « braves gens, simples soldats de France » qui, là-haut, au risque des gelures, de la tourmente et des avalanches veillent sur la frontière et dépêche des journalistes à leur rencontre. Voilà leur vie élevée au rang d’épopée. Cet héroïsme quotidien a aussi ses avantages. Loin des casernes et de leur pesante discipline, les hommes sont plus libres et la vie s’organise autrement, selon d’autres codes, même si les contraintes de l’hiver la font ressembler à un appareillage pour une traversée au long cours.
Des textes à lire avec Le Fort de l’Olive de Charles Crozat et le Journal d’un enseveli de Léon Thuriet.

82 pages - 10 € - 2012 - ISBN 978-2-919754-09-0

points de vente

Librairie L’Odeur du Temps

35, rue Pavillon. 13001 Marseille
Tél : 04 91 54 81 56
Page Facebook

le blog

  • Le 27 mars 2018 | Le traité d’Utrecht
    -> Le traité d’Utrecht. Le Briançonnais mutilé. de Henry O’Byrne est maintenant (...)
  • Le 3 mars 2018 | Monsieur de Saint-Géry
    -> [Mise à jour] L’ouvrage est de nouveau disponible en version papier ! (...)
© éditions transhumances 2018 | catalogue | contact | mentions légales | propulsé par spip