auteurs

Félix Neff

par (1797-1829)

Après avoir prêché l’Évangile dans les cantons de Genève, Neuchâtel et Berne, il effectue en 1821 un remplacement à Grenoble et à Mens en Trièves. Consacré comme pasteur en 1823 à Londres, il est nommé dans une paroisse qui va de Saint-Laurent-du-Cros en Champsaur aux vallées du Queyras et de Freissinières. Parcourant 1400 km par an et ne couchant jamais plus de cinq nuits dans le même lit, celui qui est surnommé « l’Apôtre des Hautes-Alpes » prêche le Réveil de la foi. Il s’attache particulièrement à Freissinières et à son plus haut hameau, Dormilllouse. Son œuvre n’est pas seulement religieuse mais éducative et économique. Il crée une école pour les régents de villages et enseigne les techniques agricoles (taille des arbres, fumure, irrigation). Son œuvre, popularisée par la publication de sa correspondance et plusieurs hagio-biographies, est reconnue en Suisse, en Hollande et en Angleterre. Elle est célébrée par les peintres et écrivains britanniques qui visitent, à partir des années 1830, les « vallées vaudoises ».

points de vente

L’echo des mots

Place Général Albert, 05600 Guillestre
Tél : 04 92 52 72 48

le blog

  • Le 27 mars 2018 | Le traité d’Utrecht
    -> Le traité d’Utrecht. Le Briançonnais mutilé. de Henry O’Byrne est maintenant (...)
  • Le 3 mars 2018 | Monsieur de Saint-Géry
    -> [Mise à jour] L’ouvrage est de nouveau disponible en version papier ! (...)
© éditions transhumances 2018 | catalogue | contact | mentions légales | propulsé par spip