histoire / chroniques

Le Queyras au Moyen Âge
numérique

Le Queyras au Moyen Âge

par Thérèse Sclafert

« Le Queyras était la plus gémissante et la plus sentimentale des vallées briançonnaises ; elle n’a guère laissé dans les textes que l’écho de ses plaintes et le souvenir de ses lamentations. » La vie au Moyen Âge, dans ce pays d’« aucuns labouraïges », sans « blez ne vignes », est restituée par les archives. « Sans doute la vie était difficile, nous dit l’auteur, mais le pays ne manquait pas de ressources. » La principale était l’élevage. « Les troupeaux étaient leur vraie richesse, celle dont ils se gardaient bien de parler. »
Thérèse Sclafert (1876-1959) est également l’auteur de Cultures en Haute-Provence. Déboisements et pâturages au Moyen Âge et de plusieurs articles importants parus dans le Bulletin de la société d’études des Hautes-Alpes et les Annales de géographie.

64 pages - 8 € - 2015 - ISBN 978-919754-36-68
également disponible en version numérique ISBN 978-2-91975-44-96 - 4,99 € - en vente sur immatériel/7switch et chez votre fournisseur habituel…

À propos de l'auteur :
Thérèse Sclafert (1876-1959)

Thérèse Sclafert, née dans le département de la Dordogne, a été élève à l’École Normale d’Institutrices de la Gironde, puis institutrice et directrice d’une école d’application. Encouragée par son inspectrice pédagogique, elle entreprend des études universitaires à Bordeaux, puis à Grenoble. En 1919, elle est nommée professeur-adjoint à l’École Normale Supérieure de Fontenay, où elle a enseigné la grammaire et le latin. Formée par le géographe Raoul Blanchard, elle s’est spécialisée dans la géographie historique, afin de concilier deux spécialités : la philologie et la géographie. La thèse qu’elle a soutenue en 1926 à Paris, après quinze années de recherches, a pour titre Le Haut-Dauphiné au Moyen Âge et a été publiée la même année, à Paris, par la Société anonyme du recueil Sirey (765 pages). Thérèse Sclafert a publié des études, entre autres bulletins ou revues, dans les Annales de géographie, dans la Revue historique du droit français et étranger et dans le Bulletin de la Société d’Études des Hautes-Alpes (en 1928 et en 1929 : « Le pillage du château de Vitrolles au XVe siècle », « La vallée de l’Avance au Moyen Âge, XIIIe-XVIe siècles », « La vie dans la montagne de Céüse du XIVe au XVIe siècle »), société dont elle était membre et au conseil d’administration de laquelle elle a siégé à compter de 1938. Établie à Manosque, une fois qu’elle s’est retirée de l’enseignement, elle a poursuivi ses recherches dans les archives pour publier en 1959, l’année de sa mort, Cultures en Haute-Provence. Déboisements et pâturages au Moyen Âge (Paris, éditions SEVPEN, 271 pages). (..)
Extrait de la préface de J-G. Lapacherie

points de vente

Librairie La Muse Gueule

4, rue du Pont d’Asfeld, 05100 Briançon
Tél : 04 92 20 93 90
lamusegueule.eklablog.com

le blog

  • Le 27 mars 2018 | Le traité d’Utrecht
    -> Le traité d’Utrecht. Le Briançonnais mutilé. de Henry O’Byrne est maintenant (...)
  • Le 3 mars 2018 | Monsieur de Saint-Géry
    -> [Mise à jour] L’ouvrage est de nouveau disponible en version papier ! (...)
© éditions transhumances 2018 | catalogue | contact | mentions légales | propulsé par spip